To content | To menu | To search

Notes de Voyage

Tag - Vietnam

Entries feed - Comments feed

Around Chopstick Languages (Chinese, Vietnamese, Japanese, Korean)

Here is a list of articles and documents related to Chinese or Vietnamese:

  • Etymology of Chinese Characters, with proposes and illustrates 3 more sinogram generation mechanism, on the top of the 6 traditional.
  • Neo Nom 新喃 , a Japanese-inspired reconstruction of the ancient script Nôm, for learning purpose! If you know a bit of Chinese, that will gives you some keys to consolidate Vietnamese with what you know.
  • Chinese Etymology with Dr. Wieger's book (French), an in-depth etymological introduction, based on the seal script, the Shuowen and critical views of it.
  • Waseikango 和制汉语, a list of the Chinese words created by Japanese during the Meiji era, to describe new western concept. I’ve compiled the list myself from 2 sources.
  • Shuowen 说文解字 , an online XLS copy of the ancient etymological dictionary, with 11,100 entries. I’ve heavily customized it to analyze the text through excel functions and extract data systematically.
  • KoreoViet 韩越南字 , A Korean-inspired phonetic script for Vietnamese.
  • Voc Pro, a vocabulary list for professional context (technical, office) with translations in Vietnamese, Chinese, German, Spanish, and Bahasa.
  • Graphical Etymology of sinograms, a selection of few graphical etymologies.

Ads, Adore, and Addict: cultural shifts

As media and trends move faster, our consumer societies sometimes undergo spectacularly quick transformations. I have recently noticed 3 notions where cultural conceptions worldwide have been toppled upside down: the consumer will “Adore”, will be “Addicted”, and Ads are here to know what you like and become viral.

Adore
I’m starting my story the way it came to me. Living in Vietnam, I partly witness the transition and contrast from pre-war generation (under French influence, respectful of Confucian and Buddhist traditions), post war generation (pro USSR, but still keeping Confucian and Buddhist as part of Vietnamese identity), and the young generations (embracing exhibitionist consumerism, iPhones selfies and hipster styles).

Throughout Buddhism, “passion” and “enthusiastic fascination” (迷, Mê) is considered evil as a source of suffering. It receives similar treatment in Plato’s philosophy. This word has a negative connotations in Chinese and Vietnamese (e.g. 迷信: superstition, 迷惑: confuse, 迷宫: maze, 迷路: loose way, 痴迷: crazy, 低迷: depressed, 迷醉: intoxicate, etc.) However nowadays, the word is gaining glamour, and is considered as a desirable sign of enjoyment. In this advertisement here-below, it rhymes with Yêu, love.

A comparable shift happened long ago in English and French, when the word “adore” became a mere synonym of liking something very much. Considering the 2nd of the Bible’s 10 Commandments, forbidding the adoration of idols, we can see that the word has gone a long way up until now!

Addict
More surprisingly, as several studies start to warn about the addictive dangers of video games, apps, TV series and others recent digital medias, the very word “addictive” managed to become a marketing catchphrase! Countless ads praise the latest online “addicting games” that will “take control of your life” and “keep you awake all night”.

How incredible that the selling pitch of a product uses the exact same language as those denouncing their dangers! Have we gone to the point where self-indulgence, decadence and selfish craving can be openly glorified? Maybe these evils have been blamed too heavily in our traditional cultures and the feeling of guilt now swings back to the other extreme: claiming egoist hedonism and self-intoxication as a new way of life?

Advertisements
I remember 20 years ago, advertisement was still vastly regarded as a one-way marketing hunting tool, trying to urge consumers to buy a product or service. Every company was praising its own product and pushing them to the market. Later on, several studies showed that TV audience actually likes ads, for their catchy style and entertainment.

Further down the line, we saw Facebook asking us whether we find such or such ad interesting, relevant, or funny to us. That is another great shift: ads are supposed to become “relevant”, and to do so, each of us is supposed to allow Google and Facebook to know our tastes. Now, since most of us can’t really figure out what we would like, Google offers to plays the Gestapo-psychologist and spy on us to predict our behavior, and convert us into consuming appendices of the supply chain. No need to think further, mother Google will tell us “what we like”.

That’s it.
Now it’s time to ask ourselves whether we really want to go down that path:

Craze and crave in your cradle-grave, with umbilical cords to crate you as slave.

Maybe at some point, rejecting the machine assistance to consumer decision could be considered as a seditious act blamed for destabilizing the computed economy?

Actually to be fair, modern ads are not purely turning us into passive consumers, but also convert us into ambassadors, to share the ads in turn, either for its fun, or because we genuinely want to share the word. This implies more commitment, and maybe, even critical thinking! Such social interactivity with the ad is the opportunity for freedom of expression through online civil society, promoting or criticizing content.

BONUS: Social Credit Rating
When allowing personal initiative and freedom of speech, one of the next moves of abusive governments is "Social Credit". There are various forms of such rating. So far they mostly focus on the credit-worthiness of loan takers, analyzing their purchase record and contact list to determine whether lending them money is safe. For example the "Sesame credit" 芝麻信用 from Alibaba's 蚂蚁金服 "Ant Financial Service" in China since 2015, with 190 million users. Some dating websites (e.g. 百合 Baihe) encourages users to boast their scores, thus influencing matching, making it de facto a criteria for social segregation. Similar credit ratings are in use in the US (Credit Karma since 2007, and ironically since 2010: Credit Sesame!) Facebook also tried one in 2014, based on social media content, but called it off in Feb 2016 over regulatory issues.

Here is a broader and quite perverted version of social credit: Each citizen would be rated based on the compliance of his behavior with a given standard. Criteria could include purchases, message content, readings, travels, studies, and even non-secretiveness (willingness to show all their life for analysis), etc. Bad grade citizens are penalized when asking for services (loan, study, accommodations, etc.), while good pupils are rewarded. The social credit of whoever you connect with and meet could also affect your own credit, thus preventing social class mix and dialogue.

That would be a lovely way to manipulate populations by saying: "Yes you are free, but being "naughty" will make your life much harder..." Besides, whatever criteria included in the evaluation must be provided to the rating agency, since "You don't have anything to hide, do you?". Easy to see how it can go wrong.

In Vietnam a still distantly comparable rating system is used: "Gia đình Văn hóa" : 家庭文化: "Family with (proper) culture", which rewards compliant and orthodox families with a public signboard. Areas with above 80% of such families can also apply to receive the award. Luckily, it's a voluntary system and not everyone is monitored.. at least in principle.

I hope for an economic model rather centered on demand, where each of us can creatively express his wish about a new product or service, and build up a group of interested buyers. A kind of crowd funding, but only bringing forward ideas to the supply side. The next steps would aim toward a Venus Project model, where mass automation coupled with renewable energies and recycling enables a society of abundance, without money, less work, more freedom, creativity, and meaning.

Around the Vietnamese Language

Here is a quick summary of several creations around Vietnamese:

  • A Korean-inspired phonetic script: KoreoViet
  • More recently, a Japanese-inspired reconstruction of the ancient script Nom, for learning purpose! If you know a bit of Chinese, that will gives you some keys to consolidate Vietnamese with what you know : Neo Nom

KoreoViet alphabet now on Omniglot!

The webmaster just gave me the green light for adding my constructed script into the big collection of his website Omniglot. (KoreoViet is an extension of the Korean writing system to transcribe Vietnamese.)

Restyled Vietnamese Traditional Instruments

For me, discovery goes hand in hand with creativity, and learning something new often triggers ideas about how to improve it, or at least to personalize it!

Here are 2 creations, with their respective mp3 samples.

Continue reading...

Sonata n.6 for Violin and Piano from Nguyen Van Quy available online!



Here is a new release, recorded in last autumn by the same performers as the 8th sonata. Don't miss the very romantic 2nd movement!

2011-05 Vietnam Elections

 

Get the Flash Player to see this player.

 

Couleurs locales ailées-que-tout-râle

Aujourd'hui se tiennent les élections législatives, aux illustrations rafraîchissantes !

Les réactions que j'ai recueillies étaient assez tristes. Deux jeunes disaient préférer rester au frais chez elles, sans doute embarrassées de devoir prendre la responsabilité d'un choix politique auquel elles n'ont jamais trop pensé (ou réflexion à laquelle on ne les a jamais trop poussées...) Un amis plus âgé était en revanche en colère après être allé voté, car il estimait avoir été forcé à choisir parmi une offre réduite et balisée. Pas de vote blanc au Vietnam (ni en France d'ailleurs..) car ici plus qu'ailleurs, on ne préfère par matérialiser ce sentiment que l'offre électorale serait peut être... limitée ?

Tour de ma chambre à Hanoi


Caméra au poing, je vous décris les 4 murs avec ce qu'il y a dedans, histoire de montrer la tanière et ma frimousse.



Alibaba aux kermesses !



Il y a deux semaines, c'était la dernière fois que j'entendais les rugissements matinaux de l'école voisine... Il m'avait bien semblé que les évènements y étaient exceptionnels: estrade, nouvelles musiques, chorégraphies, etc. Il y a une musique que j'ai immédiatement cherché à enregistrer: elle commençait en gros cliché arabisant, mais avec le charme des voix d'enfants... et enfin le refrain carrément inattendu m'a ravi ! On est dans la scie musicale, la mélodie à tue tête qui obsède et égaie !
En voici une vidéo avec Bé Xuân Mai, probablement la plus jeune star vietnamienne à l'époque (il y a plus de 10 ans).



Et pour le Karaoké (indispensable), les paroles !

Continue reading...

Saisons marteau et tambours battants

Après un mi janvier très doux, le froid est revenu très fort jusqu'à la semaine de Têt... et depuis la chaleur est de retour ! Bien qu'on inaugure l'ai conditionné, le temps est assez idéal: frais le matin, doucement réchauffé dans la journée. Le chant des oiseaux matinaux rappellent le printemps ou l'été en France. Et pour couronner le tout, les arbres perdent leurs feuilles qui font des tas aux parfums d'automne...

Dimanche dernier j'ai fouillé les quelques boutiques d'instruments de musique pour trouver enfin un tambour convenable. Inspiré du Djembe, il est fabriqué comme un tonneau par des lattes de Jacquier, avec une forme très fluide. Le son se rapproche souvent des bongos avec toutes une variété de "dim dam dum" ! J'ai contacté une association de percussionnistes et ai joué avec eux hier dans un café-théâtre avec danseuses-du-ventre à la clef O_O... J'étais mort de rire pendant toute la performance tellement la démonstration était énorme !

Têt, ABBA et Philippines

Et voilà, le nouvel an vietnamien est déjà fini ! J'ai passé ce weekend avec la bande des philippinos qui habitent en face de ma chambre, entre billard et karaoké. Ils étaient excellents chanteurs, et je me suis moi même bien plu sur Yesterday, A View To A Kill et Bohemian Rhapsody ! Après, les repas dantesques à coups de "chuc suc khoe" vodka Hanoi sur fond de disque ABBA "Happy new year", le disque qui a tourné en boucle pendant 48h, avant que je sois le premier à avoir le reflex de survie et mettre la compilation Boney M de Noël... -__- Haha, quel bon temps !

Filtrage à la vietnamienne

C'est confirmé, les problèmes de connexion que je pensais avoir ne sont pas un accident: Facebook est bloqué dans tout le Vietnam depuis Novembre dernier.
Voilà de quoi donner à ce charmant pays un petit parfum de soviétisme arriéré.

De nombreux sites de proxy existent pour contourner les filtres, mais aucun ne m'a encore permis d'effectuer la moindre opération basique comme écrire un message... sans compter qu'ils pullulent de pub et de pop-up, avec en plus le risque de se faire cueillir ses identifiants à la volée.
Sale business pour sale politique sécuritaire.

Réponses vietnamiennes

A cet instant où je m'installe à mon bureau me revient tout à coup un souvenir drôle et désagréable.

Lorsque je parle à mon collègue vietnamien d'à coté, il y a deux réponses aussi fréquentes et irritantes l'une que l'autre:

  • S'il ne comprend pas, il me dira "Yes". Il faut l'interpréter comme "Ouais... dis m'en plus et je vais saisir le truc."
  • S'il comprend, il me dira "I know". Il faut l'entendre comme "En effet cela correspond à ce que je pensais, merci."

Le combo destructeur est lorsque la réponse "Yes" a été prise à tort pour argent comptant et que je ne m'en rend compte que longtemps après. Vient alors un interrogatoire prudent et univoque... qui se heurtera à une série de "I know."
On ne jette pas le vietnamien par la fenêtre, on reste calme et souriant.
Telle est la voie de Confucius.

Liturgie locale

Avec mon beau micro binaural en tuyau PVC j'ai enregistré les 2 dernières messes à la cathédrale. L'office vietnamien est impressionnant avec une belle et chorale et un organiste doué. Je chante dans leurs rangs depuis mon arrivée et là j'ai juste posé mon ordinateur devant la tribune et l'orgue, mon sac dessus, et le micro au sommet ! Tout l'enregistrement de ce matin est assez bon, avec un peu de souffle. J'ai ajouté aussi 4 morceaux BONUS de dimanche dernier, avec un bruit d'hélicoptère dû à l'écran de l'ordi. Il est conseillé d'utiliser des écouteurs pour profiter de la prise stéréo et des jolies lignes de basses.

La musique a du caractère, métissée entre couleurs locales, chant d'assemblée et touche romantique de l'organiste (grand amateur de Fauré et autres français !).

  1. 01 - Introit
  2. 02 - Mea Culpa
  3. 03 - Kyrie (bref et superbe !)
  4. 04 - dialogue
  5. 05 - Psaume
  6. 06 - Alleluia (Irlandais !)
  7. 07 - Credo
  8. 08 - PU
  9. 09 - Offertoire
  10. 10 - dialogue
  11. 11 - Sanctus (Classe)
  12. 12 - Anamnèse (Magnifique !)
  13. 13 - Doxologie
  14. 14 - Notre Père (Belle intro psalmodiée)
  15. 15 - Agnus Dei
  16. 16 - dialogue du centurion
  17. 17 - Communion
  18. 18 - Grâce
  19. 19 - Ave Maria
  1. BONUS - Introit (Très grave...)
  2. BONUS - Communion (Mozart ?)
  3. BONUS - Grace (Tristounet)
  4. BONUS - Envoi (avec pompe joyeuse et cloches à la fin !)

Quatre tours et du gâteau !

A peine retrouvé mon tonus, je me suis décidé à retourner courir cet après midi. Cette fois-ci il faisait un beau soleil autour de midi. Avec une poignée de petits beurre, que du bonheur !

Les préparatifs pour mon départ en Malaisie se bouclent, et pour demain je vais enregistrer à nouveau la messe vietnamienne... Les chants sont vraiment superbes et pleins de caractère. Vous en aurez les meilleurs morceaux en ligne très vite après !

Trois ptits tours et puis KO

Pratiquer un sport ici n'est pas facile, surtout qu'en cette saison les piscines sont toutes fermées. Je me suis contenté quelques temps d'un établissement avec un petit bassin et sauna/hammam aux fines herbes. Ce week end j'ai senti qu'il me fallait renouer avec un sport de fond pour me rééquilibrer efficacement. J'ai donc commencé à chercher des tennis pour courir. Naturellement, trouver une taille au dessus de 44 dans ce pays est vite un défi...


...J'ai décidé lundi d'aller dans le coin touristique pour trouver mes chaussures et aller directement courir (l'étiquette encore dessus, la classe rare) Entre Addidas et Nike les prix variaient de 1.3 à 2 millions, c'est à dire carrément plus que mon vélo neuf ! N'ayant pas trop le choix, je me suis dit qu'opter pour de la marque sera peut être un choix de santé pour mon dos après tout. Me voilà donc lancé autour du lac de Hoàn Kiém où sportifs, bavards et amoureux se côtoient dans la pénombre charmante. Le premier tour est un peu difficile, le second agréable, le troisième à nouveau difficile. Il faut frais et je suis vraiment épuisé. Je trouve une petite vielle qui me vend une bouteille de thé à la pomme, et insiste pour qu'elle aille m'en cherche une fraîche ! Ambiance Istanbul au rythme du goulot.

Le lendemain mes courbatures masquait un peu un début de grippe. Ce soir je suis KO avec mal de gorge et rhume léger.
Ainsi, bonne nuit !

Froid, zik et dong

Ici la température a brutalement chuté samedi et on se caille sous les tropiques ! Je retrouve pour le coup beaucoup de sensations de Suède, entre café Trung Nguyên et froid au pied. Malheureusement il semble que les chaussons fassent partie de ces choses introuvables à Hanoi, avec le gel à raser et l'aftershave... Il ne me reste plus qu'à être en position lotus à longueur de journée !

Je suis devenu l'organiste régulier pour les messes françaises (à la cathédrale, juste pour la classe). En vrai je suis juste sur un synthé en mousse dans un coté de la nef, mais ça me plait bien de pouvoir introduire un peu de mon répertoire favori, et retrouver un exercice musical régulier.

Parmi les autres nouveautés, il y a un téléphone Nokia 3110c dont je suis très content, troqué contre l'ancien + 1 megadong, du gros deal ! Je peux enfin avoir l'annuaire sur ordi, ainsi que les sms, avec une autonomie d'une semaine. Autre nouveauté accidentelle, un nouveau vélo. L'autre ayant été gracieusement mis à disposition d'X dimanche dernier, sans antivol... Le nouveau est encore mieux, pour le même prix que l'ancien, 1.3 megadong.

PS: Aaaaah et là je mange le dernier nougat qu'Abraham a rapporté d'Afrique du Sud.. combiné à la fraîcheur ambiante, j'ai le souvenir fulgurant de mon voyage en Iran !!

Vélo, Vittel et Guatemala

Mardi en revenant d'une journée dynamique, j'avais quitté le bureau 30 minutes plus tard que prévu et la circulation avait eu le temps de grossir considérablement. Cela ne m'a pas affecté pour la majeure partie du trajet où je traverse une des "terrae incognitae" de google map, ces blocs d'habitation denses irrigués de ruelles. En rejoignant la route, je me retrouve au milieu d'un fleuve de mobylettes s'écoulant lentement. Arrivé tout près de la ruelle qui conduit chez moi, le trafic se fige complètement... j'hésite, puis me décide à soulever mon vélo et le poser sur ma tête à l'horizontale ! Je marche alors au milieu des mobylettes, traversant la rivière avec mon vélo sur la tête... A ce moment j'avais l'impression d'être dans une de ces pub d'eau de source, où un jeune cadre dynamique trouve ce genre de solution au milieu d'une marrée de citadins blazés.

A peine arrivé à mon PC que je vois sur le coin d'une page internet.... la dernière pub Vittel : un coureur hippique portant son cheval sur les épaules !! Loul comme on dit, ces coïncidences payent leur sourire.

Sinon le boulot me conduit à m'occuper personnellement d'un projet d'hydroélectrique au Guatemala. Au menu, étude de faisabilité et texte de loi en espagnol, calcul financier abyssal, mais surtout, devoir acquérir une perspective dans le temps des diverses étapes d'un tel projet ! Je suis bien encadré, mais Michel-big-boss est exigeant, sous des airs très aimable et bonhomme.

Photos du Vietnam !

Et voici une petite sélection de ce premier mois au pays des pyjamas :

Crampe, messe et tons

Ce matin j'ai suivi mon collègue indien Abraham à la cathédrale St François pour un office matinal à 7h ! Selon son habitude, nous y sommes allés avant le petit déjeuner. Bien que la messe ne dure qu'une heure j'ai eu plus de difficulté y participer vu mon ventre vide, et les crampes d'estomac (courtes pointes vives et passagères) qui m'ont surprises à mon réveil. Comme je sentais ma tête tourner, je suis allé me m'asseoir à l'entrée après la PU et y suis resté pour pendant la demi heure qu'il restait.

Déjà le WE dernier j'avais été surpris que leurs messes ne durent qu'une heure, contrairement à ce qu'on m'avait dit des milieux ruraux du sud ! Le déroulement est tout à fait similaire à celui que l'on voit en France, lui même similaire à celui des Anglicans que j'ai vu à St Paul de Londres.
La psalmodie du prêtre (évêque ?) est intéressante à cause du conflit que cela cause avec les tons de la langue vietnamienne. Certains tons interdisent la psalmodie (comme "chị", et peut être "mã", "chào" et "cảm"). Le ton plat s'y prête par contre très bien, et le croissant (chúa) marche aussi à condition de prolonger la montée par un plateau à la note souhaitée. Au final ça marche et tout monde comprend ! Le mélange chant/ton est superbe et permet de travailler la prononciation en même temps ;)
"Le Seigneur soit avec vous" devient "Chúa còn anh chị em", et se traduirait par "Seigneur avec grand-frère grande-sœur petit-frère-et-petite-soeur" !

Question pour Tam, Véro ou Yen :
existe-t-il une notation habituelle pour les tons vietnamiens à partir du clavier latin anglais ?
Par exemple en mandarin, les 4 tons (Ma, Má, Mǎ, Mà) sont écrits avec des chiffres : Ma1, Ma2, Ma3, Ma4.

Je proposerais de noter :

Vietnamien...Proposé...Mandarin...Bidouille actuelle
......Ma.....=.....Ma1.....=.....Ma.....=.....Ma
......Má.....=.....Ma2.....=.....Má.....=.....Ma/
......Mả.....=.....Ma3.....=.....Mǎ.....=.....Ma?
......Mà.....=.....Ma4.....=.....Mà.....=.....Ma\
......Mã.....=.....Ma5......................=.....Ma~
......Mạ.....=.....Ma6......................=.....Ma.

Pour conclure, je m'étonne de la passion avec laquelle je me mets au vietnamien, sachant que je serai employé principalement en Malaisie dès novembre... Je préfèrerais me concentrer sur le mandarin, et je craignais que le vietnamien ne brouille ce que j'ai de mandarin...
Mais on dirait que les systèmes d'écriture distincts, ainsi que les sonorités différentes aident à garder les connaissances en ordre !

La pluie ! La pluie !

Officiel, depuis hier après midi la saison des pluies prend sa revanche sur un mois sans goute. Les rues sont lessivées et la température est merveilleusement agréable ! Je suis en ce moment face à la fenêtre ouverte, devant un concert invisible ponctué de coups de pluie. A bientôt !

Code de la route Vietnamien

Comme ailleurs au Vietnam, les deux roues sont en grande majorité. Cela a d'importantes conséquences sur ce qu'on peut se permettre ! Si mon titre vous laisse penser que je vais critiquer impitoyablement les notions de savoir vivre vietnamien sur la route, détrompez vous : ils n'ont pas si tort...

Croisement de voies à double sens :

  1. Feu vert : vous pouvez tourner à droite, faire demi tour ou continuer tout droit.
  2. Feu rouge : vous pouvez tourner à droite ou faire demi tour.

PS : tourner à gauche est souvent plus délicat...

Croisement de voies à sens unique :

  1. Feu vert : vous pouvez tourner dans le sens de la route traversée ou continuer tout droit.
  2. Feu rouge : vous pouvez tourner dans le sens de la route traversée.

Règles d'or :

  1. manifestez votre joie de vivre à l'aide de votre klaxon.
  2. ignorez toutes ces règles tant que la densité du trafic ne vous met pas en danger de mort.

Hanoi

Certains vont peut être être surpris, mais me voilà installé à Hanoï pour 2 mois ! C'est une formation avant de partir pour Kuala Lumpur et y travailler pour KyotoEnergy. Je suis arrivé samedi, et la ville m'apparait plus belle que l'année dernière où j'y avais fait brièvement escale. La chaleur est encore forte, mais ici il y a de vrais hivers. (jusqu'à 14°C, brrrr !) Bien qu'ayant pris l'avion le moins cher, le service était top avec Singapore Airlines. Je me suis entrainé au vietnamien avec un programme linguistique, puis je me suis regardé deux productions du Sacre du Printemps, et terminé avec le gros film Star Trek. Très peu dormis, mais je ne semble pas souffrir du décalage horaire...

En ce moment, la rue bourdonne et sonne de klaxons, elles sont surchargées, pleines de boutiques diverses et de restaurants installés sur les trottoirs. Si vous voulez voir le quartier je suis en fait ICI. Pour ce dimanche, je suis allé me faire couper les tiff, acheter des mangoustines (mon fruit favori !), le manuel lonely planet de vietnamien (une contrefaçon chère mais correcte). D'ailleurs on est pas mal à se motiver sur le Vietnamien ! Demain je commencerai au bureau... j'ai hâte d'attaquer les dossiers et faire connaissance avec les collègues !

Photo : Vietnam !

J'ai passé de longues heures à sélectionner, nommer et formater ces quelques 196 images, tentant de résumer 3 semaines de magnifique découverte.

Ici VietNam !

Un petit message au milieu de 3 semaines au pays de Ho, voyage magnifique entre Saigon et Hanoi. La premiere semaine a ete en compagnie de Tam qui decouvrait son pays avec nous. Elle pouvait aussi gerer les divers marchandage dans sa langue, mais nous voila une semaine sans elle et c'est autre chose ! Ma methode assimil en main, je m'amuse comme un fou, bien que le resultat linguistique reste mince... les discussions de prix se deroulent alors dans un anglais a l'italienne au parfum de coriandre et sate.

SaiGon, MuiNe, NhaTrang, HoiAn, Lao Cham, Hue, et bientot Hanoi, Halong et Sapa... on ne voit pas le temps filer, mais il semble tres dense et rempli quand on regarde en arriere.... comme toujours dans ces moments la.

a bientot !