To content | To menu | To search

Notes de Voyage

Voyages

Bénin, Malaisie, Suède, Iran, etc !

Entries feed - Comments feed

En Chine !

Salut à tous ! Facebook est bloqué en Chine alors je vais donner des nouvelles ici (via mon téléphone). Je suis arrivé vendredi soir à Pékin pour retrouver Matthieu. Samedi le bon visiter le temple du ciel et nous avons trouvé par hasard une boutique d'ocarina qui m'a enchanté ! Dimanche on a visité toute la cité interdite qui offre plein de petit recoins charmant à côté des immenses pavillons bourdonnant de touristes. Hier lundi on a visité le palais d'été avant de se diriger vers la grande muraille en bus et en transport locaux. On attaque ce matin une randonnée sur une portion peu restaurée, Jinshanling. Le temps devrait se découvrir mais la température descendra en dessous de 10 degrés ! Ça va être culte !

Prochain passage en France

C'est cher mais c'est fait !
J'arriverai le samedi 10 Aout, transfer illico pour un mariage familiale pendant le week end.
Ensuite je serai a St Pierre Quiberon autour du 14-15 Aout, jusqu'en fin de semaine.
L'avion du retour sera le dimanche 25 Aout a midi.

Le reste est a composer, vos suggestions sont bienvenues !

Angkor heureux

Juliette et moi passons 3 jours sur le site culte. A velo de temple en temple, les journees sont bien remplies et fatiguantes. Avec l'air est doux et le soleil fort j'ai souvent des impressions d'ete, en ajoutant du sable orange je me retrouve carrement sur les plages Bretonnes ! Les jeunes vendeurs sont gerables, mais je pense que nous auront quelques cauchemards a base de: "'Hello, 'cuse-me, OK, one dollar, you buy from me, mister.."'

Je retiens les piments aux parfums d'hortensia et au gout de framboise, et aussi une combinaision inattendue:

Citronnelle en curry + biere brune = gout de rose

Couleurs locales ailées-que-tout-râle

Aujourd'hui se tiennent les élections législatives, aux illustrations rafraîchissantes !

Les réactions que j'ai recueillies étaient assez tristes. Deux jeunes disaient préférer rester au frais chez elles, sans doute embarrassées de devoir prendre la responsabilité d'un choix politique auquel elles n'ont jamais trop pensé (ou réflexion à laquelle on ne les a jamais trop poussées...) Un amis plus âgé était en revanche en colère après être allé voté, car il estimait avoir été forcé à choisir parmi une offre réduite et balisée. Pas de vote blanc au Vietnam (ni en France d'ailleurs..) car ici plus qu'ailleurs, on ne préfère par matérialiser ce sentiment que l'offre électorale serait peut être... limitée ?

Tour de ma chambre à Hanoi


Caméra au poing, je vous décris les 4 murs avec ce qu'il y a dedans, histoire de montrer la tanière et ma frimousse.



Saisons marteau et tambours battants

Après un mi janvier très doux, le froid est revenu très fort jusqu'à la semaine de Têt... et depuis la chaleur est de retour ! Bien qu'on inaugure l'ai conditionné, le temps est assez idéal: frais le matin, doucement réchauffé dans la journée. Le chant des oiseaux matinaux rappellent le printemps ou l'été en France. Et pour couronner le tout, les arbres perdent leurs feuilles qui font des tas aux parfums d'automne...

Dimanche dernier j'ai fouillé les quelques boutiques d'instruments de musique pour trouver enfin un tambour convenable. Inspiré du Djembe, il est fabriqué comme un tonneau par des lattes de Jacquier, avec une forme très fluide. Le son se rapproche souvent des bongos avec toutes une variété de "dim dam dum" ! J'ai contacté une association de percussionnistes et ai joué avec eux hier dans un café-théâtre avec danseuses-du-ventre à la clef O_O... J'étais mort de rire pendant toute la performance tellement la démonstration était énorme !

Têt, ABBA et Philippines

Et voilà, le nouvel an vietnamien est déjà fini ! J'ai passé ce weekend avec la bande des philippinos qui habitent en face de ma chambre, entre billard et karaoké. Ils étaient excellents chanteurs, et je me suis moi même bien plu sur Yesterday, A View To A Kill et Bohemian Rhapsody ! Après, les repas dantesques à coups de "chuc suc khoe" vodka Hanoi sur fond de disque ABBA "Happy new year", le disque qui a tourné en boucle pendant 48h, avant que je sois le premier à avoir le reflex de survie et mettre la compilation Boney M de Noël... -__- Haha, quel bon temps !

Des vélos, si seulement...

Matin calme, tombé du lit à 6h, tiré par une sorte de doute à propos du mail que je préparais hier: "L'ai-je bien envoyé avant d'aller dormir ?". Surprise magnifique : Oui bien envoyé, réponse de Michel content, propose de traiter dorénavant directement avec le client. Bonheur ! Cette semaine qui vient, de fête du Têt, anniversaire, St Valentin, et fin de période d'essai se profile sous un jour joyeux. (voire carrément béatifique, si je puis dire.)

Les vélos ? C'est parce qu'en cette heure matinale, le chant du coq lointain est doucement agrémenté de chant d'oiseaux, ce qui me rappelle de façon saisissante la France ! (notamment le stage à EDF sur leur ile)
Mais la rumeur des motos avec leurs klaxons commence déjà à s'imposer... Imaginez que tout ça soient remplacé par des vélos ? Utopique ? Oui et non.
Comme je l'avais décrit, la circulation à Hanoi est à 90% des 2 roues et la vitesse standard est entre 20 et 40km/h maximum. Pour l'avoir experimenté je vois que le vélo est l'outil idéal pour se déplacer dans cette ville toute plate.

Alors pourquoi toutes ces mobylettes et scooters ? La seule raison que je vois, et de taille, est la convention sociale. La moto représente probablement un échelon de succès social et d'indépendance, le vélo étant plutôt utilisé par les écoliers et les travailleurs les moins fortunés. Quel dommage...
Il y aurait pourtant à la clef des économies sur le carburant, l'entretient, des économies d'espace pour les parkings et la route en général, et une très net amélioration de la pollution atmosphérique et... sonore !
Le rugissement interminable des klaxons est parfois vraiment pénible, d'autant plus que la majorité sonnent en tierces mineures.

Mais bref: diligence, félicité, délices !

Réponses vietnamiennes

A cet instant où je m'installe à mon bureau me revient tout à coup un souvenir drôle et désagréable.

Lorsque je parle à mon collègue vietnamien d'à coté, il y a deux réponses aussi fréquentes et irritantes l'une que l'autre:

  • S'il ne comprend pas, il me dira "Yes". Il faut l'interpréter comme "Ouais... dis m'en plus et je vais saisir le truc."
  • S'il comprend, il me dira "I know". Il faut l'entendre comme "En effet cela correspond à ce que je pensais, merci."

Le combo destructeur est lorsque la réponse "Yes" a été prise à tort pour argent comptant et que je ne m'en rend compte que longtemps après. Vient alors un interrogatoire prudent et univoque... qui se heurtera à une série de "I know."
On ne jette pas le vietnamien par la fenêtre, on reste calme et souriant.
Telle est la voie de Confucius.

Quatre tours et du gâteau !

A peine retrouvé mon tonus, je me suis décidé à retourner courir cet après midi. Cette fois-ci il faisait un beau soleil autour de midi. Avec une poignée de petits beurre, que du bonheur !

Les préparatifs pour mon départ en Malaisie se bouclent, et pour demain je vais enregistrer à nouveau la messe vietnamienne... Les chants sont vraiment superbes et pleins de caractère. Vous en aurez les meilleurs morceaux en ligne très vite après !

Trois ptits tours et puis KO

Pratiquer un sport ici n'est pas facile, surtout qu'en cette saison les piscines sont toutes fermées. Je me suis contenté quelques temps d'un établissement avec un petit bassin et sauna/hammam aux fines herbes. Ce week end j'ai senti qu'il me fallait renouer avec un sport de fond pour me rééquilibrer efficacement. J'ai donc commencé à chercher des tennis pour courir. Naturellement, trouver une taille au dessus de 44 dans ce pays est vite un défi...


...J'ai décidé lundi d'aller dans le coin touristique pour trouver mes chaussures et aller directement courir (l'étiquette encore dessus, la classe rare) Entre Addidas et Nike les prix variaient de 1.3 à 2 millions, c'est à dire carrément plus que mon vélo neuf ! N'ayant pas trop le choix, je me suis dit qu'opter pour de la marque sera peut être un choix de santé pour mon dos après tout. Me voilà donc lancé autour du lac de Hoàn Kiém où sportifs, bavards et amoureux se côtoient dans la pénombre charmante. Le premier tour est un peu difficile, le second agréable, le troisième à nouveau difficile. Il faut frais et je suis vraiment épuisé. Je trouve une petite vielle qui me vend une bouteille de thé à la pomme, et insiste pour qu'elle aille m'en cherche une fraîche ! Ambiance Istanbul au rythme du goulot.

Le lendemain mes courbatures masquait un peu un début de grippe. Ce soir je suis KO avec mal de gorge et rhume léger.
Ainsi, bonne nuit !

Froid, zik et dong

Ici la température a brutalement chuté samedi et on se caille sous les tropiques ! Je retrouve pour le coup beaucoup de sensations de Suède, entre café Trung Nguyên et froid au pied. Malheureusement il semble que les chaussons fassent partie de ces choses introuvables à Hanoi, avec le gel à raser et l'aftershave... Il ne me reste plus qu'à être en position lotus à longueur de journée !

Je suis devenu l'organiste régulier pour les messes françaises (à la cathédrale, juste pour la classe). En vrai je suis juste sur un synthé en mousse dans un coté de la nef, mais ça me plait bien de pouvoir introduire un peu de mon répertoire favori, et retrouver un exercice musical régulier.

Parmi les autres nouveautés, il y a un téléphone Nokia 3110c dont je suis très content, troqué contre l'ancien + 1 megadong, du gros deal ! Je peux enfin avoir l'annuaire sur ordi, ainsi que les sms, avec une autonomie d'une semaine. Autre nouveauté accidentelle, un nouveau vélo. L'autre ayant été gracieusement mis à disposition d'X dimanche dernier, sans antivol... Le nouveau est encore mieux, pour le même prix que l'ancien, 1.3 megadong.

PS: Aaaaah et là je mange le dernier nougat qu'Abraham a rapporté d'Afrique du Sud.. combiné à la fraîcheur ambiante, j'ai le souvenir fulgurant de mon voyage en Iran !!

Souvenirs de Suède

Iyad, Moi, Akiko et Gunta, en magnifique croisière pour nulle part. (le bateau s'arrête dès qu'il entre dans les eaux internationales, duty free oblige !)

Cet après midi je me suis battu avec le téléphone du bureau, puis le répondeur de la gracieuse banque Nordea (prononcer "Ngòanh Nòarrdééa" en lançant la langue en avant sur le "é" !) Gros Loul, cette banque de pays top développé est pas foutue de mettre la moindre traduction en anglais, alors le standard prend des allures de labyrinthe sonore et numérique... Après 20 minutes, je débouche à la lumière du jour, une opératrice parfaitement anglophone. Dsl, il faudra repasser, bikoze I cannot make shoure zat you actually are Mister Frapé. Oki, tkt, thx, bye, bbq, tack, Hej då.

Vélo, Vittel et Guatemala

Mardi en revenant d'une journée dynamique, j'avais quitté le bureau 30 minutes plus tard que prévu et la circulation avait eu le temps de grossir considérablement. Cela ne m'a pas affecté pour la majeure partie du trajet où je traverse une des "terrae incognitae" de google map, ces blocs d'habitation denses irrigués de ruelles. En rejoignant la route, je me retrouve au milieu d'un fleuve de mobylettes s'écoulant lentement. Arrivé tout près de la ruelle qui conduit chez moi, le trafic se fige complètement... j'hésite, puis me décide à soulever mon vélo et le poser sur ma tête à l'horizontale ! Je marche alors au milieu des mobylettes, traversant la rivière avec mon vélo sur la tête... A ce moment j'avais l'impression d'être dans une de ces pub d'eau de source, où un jeune cadre dynamique trouve ce genre de solution au milieu d'une marrée de citadins blazés.

A peine arrivé à mon PC que je vois sur le coin d'une page internet.... la dernière pub Vittel : un coureur hippique portant son cheval sur les épaules !! Loul comme on dit, ces coïncidences payent leur sourire.

Sinon le boulot me conduit à m'occuper personnellement d'un projet d'hydroélectrique au Guatemala. Au menu, étude de faisabilité et texte de loi en espagnol, calcul financier abyssal, mais surtout, devoir acquérir une perspective dans le temps des diverses étapes d'un tel projet ! Je suis bien encadré, mais Michel-big-boss est exigeant, sous des airs très aimable et bonhomme.

Photos du Vietnam !

Et voici une petite sélection de ce premier mois au pays des pyjamas :

Immersion vietnamienne

Beaucoup de choses ses sont passées mais j'en ai peu écrit !

Tout d'abord, j'ai déménagé de mon hôtel le 1 octobre, pour aller m'installer "chez l'habitant". C'est un maison toute verticale comme presque partout ici. La propriétaire est médecin, et c'est dans son cabinet que l'on entre dans la maison. Passée la cuisine, on prend un escalier qui nous conduit à la première chambre, puis un autre pour une autre, et encore un pour arriver à la mienne. Il y a encore un sorte de serre sur le toit pour la lessive.

La chambre fait environs 20m², propre à beaux rideaux verts, juste en face d'une école primaire... Cela signifie que dès 6h30 il y a une animation particulière, à grand renfort de chants pour enfants ! La propriétaire nous considère un peu comme une famille, et propose sa cuisine matin et soir (pho' ga le matin, co'm bo le soir). Le climat est agréable et presque frais par moment. La petite (et bruyante!) clim de ma chambre reste cependant utile par moment.

Récemment j'ai été invité à un concert de musique classique brésilienne, au conservatoire national... qui se trouve juste au bout de la ruelle où j'habite ! Superbe concert, musique très abordable et fraîche, entrée gratuite pas de refus, et commentaire musical en brésilien tout du long (ah ouais..). J'ai repris mon habitude d'enregistrer la totalité sur mon dictaphone, pour ajouter chaque morceau bien consigné dans ma bibliothèque. Je n'ai jamais été très sensible à la qualité sonore et me concentrais davantage sur le fond et l'harmonie musicale.
Cependant depuis que je suis arrivé, je concrétise progressivement un petit rêve technique : réaliser des enregistrements de haute qualité à l'improviste ! J'ai déjà bricoler ici un micro dynamique stéréo de type "binaural". Cela signifie qu'il enregistre le son quasiment comme un humain l'entend. En pratique, les deux micro sont imbriqués dans un "T" de PVC, espacés de 12cm, ce qui est à peut près la disposition des oreilles humaines. Ainsi les sons enregistrés sont non seulement bien séparés en gauche/droite, mais surtout il existera un décalage dans le temps entre droite/gauche en fonction du la direction de chaque source sonore. C'est précisément ce aspect qui est fondamental pour donner un saisissant réalisme dans la reproduction sonore.
Je rêve maintenant d'enregistrer des vidéos avec mon appareil photo, avec un tel son ! Imaginez la caméra navigant dans une ruelle bourdonnante, avec un son aussi immersif... o_O Imaginez aussi le passage du train, traverser une rue... chaque expérience serait sensoriellement si bien restituée !

A propos de me balader, j'ai décidé d'acheter un vélo, tant pour aller au bureau que pour la liberté du WE. En attendant je marche joyeusement, et je réalise à quel point le quartier où je suis est fabuleux ! Avant j'étais dans le vieux quartier, plutôt touristique, avec bâtiments de 3 étages et larges rue. Là je suis dans du vrai : La rue (Phô/) se ramifie en une ruelle (Gno~) , puis en passes (??) très étroites et absolument géniales ! C'est propre et tortueux, les deux façades montent sur 5 étages environs et ont pignon sur rue, donc le tout est encore plus immersif. Des maisons aux couleurs vives et avec beaucoup de charme et fantaisie. Au niveau des rues, les échoppes se succèdent, par spécialités. En descendant ma rue, Tôn Du'oc Thang, c'est : coffre-forts, chaîne et forets, poutrelles d'acier, plaques d'acier, barres de cuivre et alu, menuiserie, pianos, etc. On arrive ensuite au conservatoire national, et on peut s'engouffre dans une ruelle pour rejoindre la maison.
Sur le chemin du retour j'ai d'ailleurs eu la belle surprise d'être interpelé par une dame d'une cinquantaine : "Parler français ?". Woa ! Je lui ai répondu de mon meilleur vietnamien (hum..) Énorme :)

/^_^\

(paye ton mapin kikoo...)

La pluie ! La pluie !

Officiel, depuis hier après midi la saison des pluies prend sa revanche sur un mois sans goute. Les rues sont lessivées et la température est merveilleusement agréable ! Je suis en ce moment face à la fenêtre ouverte, devant un concert invisible ponctué de coups de pluie. A bientôt !

Code de la route Vietnamien

Comme ailleurs au Vietnam, les deux roues sont en grande majorité. Cela a d'importantes conséquences sur ce qu'on peut se permettre ! Si mon titre vous laisse penser que je vais critiquer impitoyablement les notions de savoir vivre vietnamien sur la route, détrompez vous : ils n'ont pas si tort...

Croisement de voies à double sens :

  1. Feu vert : vous pouvez tourner à droite, faire demi tour ou continuer tout droit.
  2. Feu rouge : vous pouvez tourner à droite ou faire demi tour.

PS : tourner à gauche est souvent plus délicat...

Croisement de voies à sens unique :

  1. Feu vert : vous pouvez tourner dans le sens de la route traversée ou continuer tout droit.
  2. Feu rouge : vous pouvez tourner dans le sens de la route traversée.

Règles d'or :

  1. manifestez votre joie de vivre à l'aide de votre klaxon.
  2. ignorez toutes ces règles tant que la densité du trafic ne vous met pas en danger de mort.

Hanoi

Certains vont peut être être surpris, mais me voilà installé à Hanoï pour 2 mois ! C'est une formation avant de partir pour Kuala Lumpur et y travailler pour KyotoEnergy. Je suis arrivé samedi, et la ville m'apparait plus belle que l'année dernière où j'y avais fait brièvement escale. La chaleur est encore forte, mais ici il y a de vrais hivers. (jusqu'à 14°C, brrrr !) Bien qu'ayant pris l'avion le moins cher, le service était top avec Singapore Airlines. Je me suis entrainé au vietnamien avec un programme linguistique, puis je me suis regardé deux productions du Sacre du Printemps, et terminé avec le gros film Star Trek. Très peu dormis, mais je ne semble pas souffrir du décalage horaire...

En ce moment, la rue bourdonne et sonne de klaxons, elles sont surchargées, pleines de boutiques diverses et de restaurants installés sur les trottoirs. Si vous voulez voir le quartier je suis en fait ICI. Pour ce dimanche, je suis allé me faire couper les tiff, acheter des mangoustines (mon fruit favori !), le manuel lonely planet de vietnamien (une contrefaçon chère mais correcte). D'ailleurs on est pas mal à se motiver sur le Vietnamien ! Demain je commencerai au bureau... j'ai hâte d'attaquer les dossiers et faire connaissance avec les collègues !

Photos...

Le début des JMJ de 2005, dans une petite commune d'Allemagne :

Mon retour du Vietnam, par une petite commune de Chine :

Le Frat 2009, dans une petite commune d'Ile de France :

Giverny, la tite commune de base de Monet :

Clichés de maître au Darfour

Mon grand frère est en mission dans une ONG au Darfour, et les photos qu'il prend me laissent souvent sur le cul !
J'en ai fait une petite sélection...

...la suite sur http://chaise2jardin.free.fr/ !

Photo : Bénin 2004 !

Attention archives ! Voici les images de notre projet scout au Bénin, de l'été 2004, entre mes deux années de prépa. Deux semaines à Partago dans la banlieue de brousse de Djougou, des élèves du coin venus pour suivre des cours du collège au lycée. Je me suis occupé de physique et philo... avec un sac à viande SNCF en guise de couvre-chef sahelien !

Photo : Carnaval à Cologne

3 jours passé dans la vallée du Rhein, entre Trève et Cologne, pour retrouver différents amis et pratiquer l'allemand à fond ! Je comptais faire l'indien avec un peau bien dorée, mais la couleur rouge brique a donné un autre effet on dirait... Pierre s'est laché en banquier du XIXme !

Photos : Iran 2008 !

Et voici quelques 212 photos pour laisser deviner ce qu'a été la visite du pays de l'ami Reza. J'y suis parti le 30 décembre dernier, pour deux semaines de complète découverte. La deuxième semaine s'est notamment passée dans sa famille, avec la fantastique convivialité et chaleureux accueil que cela signifie !

PS : Boudiou ! 2 jours que c'est en ligne, et déjà plus de 400 visites !?! J'ai passé le mot à personne, mais on dirait que tout l'Iran est passé par là !

PS : Dear visitors of these pictures, you truely amazed me with your gigantic number of visits ! o_O Thank you so much for rewarding my work with such an impressive interest. Particular thanks to those who left a comment (the first comments ever so far !) Don't hesitate to do so, it will leave an even more vivid memory of your visit !

Photo : Vietnam !

J'ai passé de longues heures à sélectionner, nommer et formater ces quelques 196 images, tentant de résumer 3 semaines de magnifique découverte.

De Shiraz a Ispahan / Esfahan

Mercredi a ete bien occupe par une longue descente en jeep de Teheran jusqu'a' Marvdashd, ville voisine de Shiraz. De 10h du mat jusqu'a' minuit, a' travers un semi desert rocailleux d'hiver. Notre hote a Shiraz (un ami de Amir et Ehsan de KTH) a ete excellent.

Message for Gunta : you can contact me directly at my guide's number : 0098 911 392 9099 (Taher, Reza's brother). We'll back in Teheran on Saturday night, and hopefully we can meet on Sunday. I can also stay there on Monday but should depart on Tuesday morning. I can't wait see you with you're scarf... a bit more russian looking !

Bien arrive en Iran ! / Arrived in Iran

Message eclair pour confirmer que tout va bien !
Avion spacieux jusqu'a Bakou, puis on embarque dans un coucou a helices sur un tarmac glacial et venteux...
...pour enfin rencontrer le comite d'accueil extra de Reza, sa femme Laleh et toute la famille.
Les retrouvailles sont geniales et la decouverte ne fait que commencer !


Si vous avez un message a passer, laissez le sous forme de commentaire ici. Je consulterai cette page aussi souvent que possible...


I've been warmly welcomed by Reza's wife and family, everything is alright and exiting !
We are driving for 10h today (wednesday) to Shiraz, and will continue with Esfahan on Friday. Our return to Tehran is scheduled on Sunday morning.
I'll try to meet Gunta on Sunday and Monday, before I go to Rezas hometown, Salman Shahr.

See you later for further news, you can leave your messages as comment on this page !

Mission Iran programmée !

Le billet est pris, je m'envolerai le 27 dec pour Téhéran avec un transfert à Bakou histoire que ça serve à rien, augmente les risques et baisse le prix...

Mon super Reza du Kuala lumpur sera le guide, avec toute sa famille. 14 jours, c'est ce que permet le visa en ligne. Assez pour voir la capitale, la région nord en bord de mer Caspienne, et peut être Shiraz par avion ?

Je reviendrai le 10 janvier pour entamer la thèse de master, on sait pas encore trop où... (Finlande ?)

Recyclage à la suédoise / Swedish recycling employs tramps

Les nordiques sont très écolos, et pour le recyclage ils restent aussi en tête. Ce qui m'a étonné en prenant le métro, ce sont ces clochards qui fouillent méthodiquement et régulièrement chaque poubelle, armés d'un grand sac plein de canettes et de bouteilles vides. En fait chacune a une valeur, de 50 Öre (5 €cent) jusqu'à 2 Kr (20 €cent), et peut être revendue dans des machines installées dans les supérettes locales. Voici une façon apparemment intelligente de financer le recyclage, tout en donnant officieusement une activité et un revenu aux plus défavorisés. Encore une mesure redistributive dans ce pays de socialisme que je trouve assez exemplaire.

Swedish subways are the stage of a curious everyday ballet : tramps collecting bottles and cans from each garbage basket, carrying a large bag already full. Indeed, all of them still have a value when empty, and can be sold at specialized places. With residual prices ranging from 50 Öre (5 €cent) to 2 Kr (20 €cent), this gives a form of income and activity to those most in need.

Suédois pour 6 mois

Après ces longues vacances tout à fait cultes, de St Pierre, Herblay, Kuala lumpur, Vietnam, Shanghai à Lille, j'atterris à Stockholm pour la dernière année de master.

Le logement est toujours problématique et je suis logé chez un ami. Les cours se reprennent bien, malgré mes 2 semaines de retard, et j'aime toujours autant cette ambiance d'étude et de liberté. La salsa va redémarrer, et je vais me trouver un carnet d'espagnol pour attaquer aussi de ce coté ! Il faut aussi se remettre à la cuisine, ce qui est un doux mélange de corvée en plus mais aussi de créativité culinaire et bonnes bouffes ensembles...

- page 1 of 2