To content | To menu | To search

Notes de Voyage

Tag - Script

Entries feed - Comments feed

Link back Vietnamese and Chinese with Neo Nom

Neo-Nom a method to transcribe Vietnamese into modern Chinese characters, in order to immediately show the equivalences between the two languages. The aim is to help people learning either language to make connections with the other. It also indirectly draws connections with Japanese and Korean.

pdf here: Introduction to Neo-Nom

Example:
Tất cả mọi người sinh ra đều được tự do và bình đẳng về nhân phẩm và quyền lợi.
调特自由平等人品权利。

Continue reading...

Alfuni script: Universal, but not too much

After the 2 scripts of last September, which were adapting the principles of Alfuni to specific situations, here is the latest version balancing a wide range of sounds, with minimalist graphical variation. Some will blame a lack of contrast, but i do like the regularity and harmony it gives!

(as usual, the table links to the TTF font, for those who'd like to write with it, or tweak it further!)

One key originality of this script is to propose a logical link between consonants and vowels. This idea first came in 2008 with the Phono-Braille.

It also proposes a selection of tones and punctuation, but the table is already big..

Sample in classical Chinese:

Link to the language creation forum: Alfuni

Alfunepta script: Alfuni on 7 segments

Here is a version of my universal script Alfuni, simplified to fit a 7 segment digital display. This script is not strictly phonetic as it is mostly meant to offer a panel of characters to write most languages of the world. Letters can bear several phonetic values. The script can even be used with simple literal match, eg: write "Fountains" instead of the phonetic "Fawtenz", especially when Alfunepta doesn't have the required sounds.

The TTF file is available by clicking on the picture.

Here is the usual 1st article of the universal declaration of human rights, as sample text (literal match is used):

All human beings are born free and equal in dignity and rights. They are endowed with reason and conscience and should act towards one another in a spirit of brotherhood.

Alfunanto script: Alfuni for Esperanto

In the wake of some discussions about new Esperanto writing systems, I had the idea of recycling my old Alfuni script for the reduced scope of Esperanto sounds.


(click on the picture to download the TTF font)

  • Plosives are tall, fricatives are deep, africatives are therefore both tall and deep.
  • Mute are straight, voiced are crooked.
  • Nasal and approximant are marked by a hook
  • Vowels are small

Letters within a word can be grouped without ambiguity, which saves space. I also introduce the consonant Dz, for the sake of symmetry.

Simplifications include the combination of vowels into the consonant table, a feature that i tend now to always keep (W and U, Y and I, clearly match. H and A match in Arabic)

Here is the 1rst article of the universal declaration of human rights:

Ĉiuj homoj estas denaske liberaj kaj egalaj laŭ digno kaj rajtoj.
Ili posedas racion kaj konsciencon, kaj devus konduti unu la alian en spirito de frateco.

Laramin now goes fully ideographic !

Since 2012, a new script has been developed for Laramin, my first constructed language. More than ever it fits the project since it's purely ideographic.

Laramin has always put the emphasis on "meaning in itself" as far as such thing is possible. That is, all derivations, declensions, and conjugations are done using radicals with independent meaning. The targeted reading experience is to have a very analytical language structure (all words and grammatical aspect can be broken down to few fundamental ideas) only using direct visual symbols. (not like: "A" is a deformed ox head loosely pronounced "a", which in some contexts is an indefinite article..)

Larasem (for LARAmin SEMantic script) is made of simple visual components shared by all human civilizations: hand, foot, eye, tree, branch, cup, etc. Most Larasem combine several components to form an ideogram. This method can be compared to the Chinese 会意字 which also puts together ideographic components. More explanations can be found in the introduction PDF.

Here is a sample with the original text, translation with Latin script, phonetic script, and finally the ideographic script :

KoreoViet alphabet now on Omniglot!

The webmaster just gave me the green light for adding my constructed script into the big collection of his website Omniglot. (KoreoViet is an extension of the Korean writing system to transcribe Vietnamese.)

Calligraphies

Quelques calligraphies

L'année dernière, voyant que j'avais particulièrement plaisir à écrire le chinois, je me suis offert pinceau et encre, et quelques paquets de feuilles mal imprimées du bureau ont permis de compléter l'équipement ! Cette année pour Têt, j'ai calligraphié le nom de chaque employé, et en voici des extraits choisis:

阮 correspond à l'omniprésent "Nguyễn"
禮 a servi à traduire mon nom (Mattithyahû: "don de Yaweh": 天禮)
神 a servi à traduire le nom "Michel" (Michael: "qui est comme Dieu?": 谁如神?)

Transcription numérique des caractères chinois

L’écriture idéographique pose de multiples défis originaux aux habitudes occidentales. Pas d’alphabet donc pas d’ordre alphabétique ! Les dictionnaires du chinois préfèrent la méthode de classement par nombre de traits, ce qui permet de retrouver dans un dictionnaire un caractère inconnu en comptant les coups de crayon qui le composent. Depuis les latinisations des caractères, et plus récemment la définition du Pinyin officiel, les dictionnaires peuvent maintenant proposer un classement alphabétique suivant la transcription latine. Mais cela n’a d’utilité que si la prononciation est déjà connue du lecteur, ce qui n’est pas sur dans le cas d’une rencontre dans un texte !

Par ailleurs depuis l’arrivée des ordinateurs, le chinois peut s’écrire de nombreuses façons. La plus courante consiste à écrire le forme latinisée en Pinyin et à sélectionner le caractères recherché, ou bien laisser l’ordinateur suggérer lui-même le caractère le plus probable étant donne le contexte. Cette méthode a le mérite d’utiliser le clavier alphabétique disponible. D’autres systèmes de saisie à peine différents utilisent un syllabaire comme à Taiwan, ou bien des fragments de syllabe afin d’optimiser la vitesse de saisie.

Ce qui m’intéresse aujourd’hui ce sont les modes de saisie basées sur les séquences de traits. En effet, mon téléphone me propose d’écrire les caractères à l’aide de 5 traits : 1=horizontal , 2=vertical, 3=biais gauche, 4=biais droit, 5=crochet. Puisque l’ordre dans lequel le chinois se trace est clairement défini par des règles, chacun des 50,000+ caractères peut être retrouvé par cette séquence de chiffres !

Par exemple :
一 = 1
二 = 11
工 = 121
八 ou 入 ou人 = 34
六 = 4134
亅 ou 了= 5
马 = 2551

Comme le montre le code 34, cette transcription produit des « homonymes » et donc n’est pas réversible. L’ordinateur pousse ce système plus loin avec la définition d’autres types de traits : 6=crochet droit, 7=croix, 8=carre.

Exemples :
十 = 7
义 = 47
木 = 734
口 = 8 (ou « 251 » sur mon téléphone)
品 = 888
七 ou匸 = 16
女 = 631 ( !? Je croyais que ce serait 136…)

Là ou ce codage par chiffre devient passionnant, c’est qu’un nombre peut se composer d’une partie entière et décimale, sépares par une virgule : 12345,6789 . Cela colle bien avec le fait que les caractères chinois présentent souvent 2 parties distinctes : la racine (rôle plutôt phonétique) et la clef (rôle sémantique, venant dériver la racine). Puisque la clef s’écrit (presque ?) toujours à gauche ou en haut, elle se trace en premier. Cela signifie que les chiffres désignant ces clefs se trouveront au début du nombre transcrivant le caractère. Il ne reste plus qu’à placer la virgule pour clairement délimiter la clef et la racine.

Exemples (classiques !) :
吗 = 8,2551
骂 = 88,2551
妈 = 631,2551
杩 = 734,2551

Ainsi la transcription numérique se rapproche de la façon visuelle dont on perçoit le caractère : la partie graphique commune se traduit par une redondance de séquence numérique.

Pour en revenir au dictionnaire, il pourrait proposer un classement par ordre numérique, soit de la partie entière (classement plutôt sémantique), soit de la partie décimale (classement plutôt phonétique).

Langues idéographiques: Bliss et iConji

 


Alors que cela me semblait un idée bizarre et anachronique voire rétrograde, j'ai récemment trouvé quelques langues construites idéographiques ! Curieux en effet de revenir à ce type d'écriture que l'histoire a plutôt délaisser au profit des langues à écritures alphabétiques ou syllabaires (exceptions faites du chinois et japonais). Voilà qui me donne plein d'inspiration, et propose des associations intéressantes entre les différentes idées !

Blissymboles

Traduction: "Je voudrais aller au cinéma."
Cette langue a été créée en 1949 sur l'exemple du chinois, avec au final une légère ressemblance avec les hiéroglyphes ! On peut remarquer que les verbes sont indiqués par le petit chevron au dessus des idéogrammes. (au dessus du cœur pour "vouloir" et des jambes pour "aller".) Le dernier mot "cinéma" est formé de deux caractères, respectivement "maison" et "caméra". Le caractère pour "caméra" est lui-même dérivé de celui pour "lumière" (un œil entouré d'un cercle) et du carré signifiant "chose" matérielle. Quant à la flèche... je ne suis pas sûr d'en comprendre encore le sens !

iConji

 

 

 

. Le plus surprenant est cette application iPod qui propose d'écrire des messages en idéogrammes.

. Un bel aspect synthétique, à la fois futuriste comme des blocs lumineux en mouvement sur un écran de vaisseau spatial, et antique comme des blocs de pierres sculptés sur les murs de pyramides Maya...

C'est très proche de la sensation que je cherche à rendre avec le Laramin. Le système d'écriture Laraphon essaie de montrer chaque syllabe comme une racine (idée) indépendante, sous forme de symboles carrés collés aux autres carrés formant chaque mot.

. Traduction: "On se boit quelque chose à 4 heures ?"

 

 

 

Alphabet Phono-Braille maintenant référencé sur Omniglot

Omniglot est un site qui vise à recenser et classifier tous les systèmes d'écriture historiques mais aussi inventés.

Mon Phono Braille ( ) de 2008 en fait maintenant partie: http://www.omniglot.com/writing/phonobraille.htm

Ça se discute sur l'Atelier linguistique: braille-a-logique-phonetique


Billet connexe:
* Alphabet Braille revu / A phonetically designed Braille

Alphabets anciens comparés

Comme il est plus facile d'apprendre des systèmes de chose plutôt que des listes interminables, rien ne vaut là encore un bon petit tableau ! ;)
J'ai été surpris de trouver des affinités entre l'araméen-arabe et les runes scandinaves (pour le Alep-Ansuz, le Hei-Ehwaz, le Vav-Uruz, et le Teth-Thurisaz)

Nouvel alphabet pour le Vietnamien / Korean-Vietnamese Alphabet

Les langues chinoises et vietnamienne ont la particularité d'être "isolantes": tout se forme à partir de "caractères" invariables dont les combinaisons produisent les mots et les phrases. Le chinois est resté proche du concept d'origine avec des idéogrammes, le vietnamien est passé à une forme phonétiquement très européenne. Le coréen, langue agglutinante influencée par le chinois, écrit ses syllabes avec un transcription phonétique agrégée en blocs carrés similaires aux caractères chinois.

C'est en découvrant cette écriture il y a quelques semaines que j'ai pensé l'adapter, l'étendre, à la langue vietnamienne.

Voici le résultat, avec en orange les ajouts par rapport à l'alphabet coréen d'origine. Par case, à gauche la consonne vietnamienne, puis le son en convention API, et à droite le signe coréen.

Les semi-consonnes "W" et "Y" sont rendues à la mode coréenne en utilisant les voyelles.

Voici les nombreuses voyelles et les 6 tons, inexistants en coréen:

Un autre avantage de cette écriture: les voyelles se distinguent des consonnes car elles se basent presque toutes sur une forme en "T". Les voyelles précédées d'un "Y" redouble la barre central de leur "T". Selon une règle que je maîtrise assez mal, aux voyelles un peu trop seules peut d'ajouter un cercle à la base du "T"...

Et enfin un exemple !

N'étant pas rompu à l'écriture coréenne (loul), il se peut que j'ai mal agrégé certains éléments, ajoutant à la joyeuserie ci-dessus le traditionnel quota de yaourt.

Lien vers le forum de création linguistique: Koreo-Viet

Crampe, messe et tons

Ce matin j'ai suivi mon collègue indien Abraham à la cathédrale St François pour un office matinal à 7h ! Selon son habitude, nous y sommes allés avant le petit déjeuner. Bien que la messe ne dure qu'une heure j'ai eu plus de difficulté y participer vu mon ventre vide, et les crampes d'estomac (courtes pointes vives et passagères) qui m'ont surprises à mon réveil. Comme je sentais ma tête tourner, je suis allé me m'asseoir à l'entrée après la PU et y suis resté pour pendant la demi heure qu'il restait.

Déjà le WE dernier j'avais été surpris que leurs messes ne durent qu'une heure, contrairement à ce qu'on m'avait dit des milieux ruraux du sud ! Le déroulement est tout à fait similaire à celui que l'on voit en France, lui même similaire à celui des Anglicans que j'ai vu à St Paul de Londres.
La psalmodie du prêtre (évêque ?) est intéressante à cause du conflit que cela cause avec les tons de la langue vietnamienne. Certains tons interdisent la psalmodie (comme "chị", et peut être "mã", "chào" et "cảm"). Le ton plat s'y prête par contre très bien, et le croissant (chúa) marche aussi à condition de prolonger la montée par un plateau à la note souhaitée. Au final ça marche et tout monde comprend ! Le mélange chant/ton est superbe et permet de travailler la prononciation en même temps ;)
"Le Seigneur soit avec vous" devient "Chúa còn anh chị em", et se traduirait par "Seigneur avec grand-frère grande-sœur petit-frère-et-petite-soeur" !

Question pour Tam, Véro ou Yen :
existe-t-il une notation habituelle pour les tons vietnamiens à partir du clavier latin anglais ?
Par exemple en mandarin, les 4 tons (Ma, Má, Mǎ, Mà) sont écrits avec des chiffres : Ma1, Ma2, Ma3, Ma4.

Je proposerais de noter :

Vietnamien...Proposé...Mandarin...Bidouille actuelle
......Ma.....=.....Ma1.....=.....Ma.....=.....Ma
......Má.....=.....Ma2.....=.....Má.....=.....Ma/
......Mả.....=.....Ma3.....=.....Mǎ.....=.....Ma?
......Mà.....=.....Ma4.....=.....Mà.....=.....Ma\
......Mã.....=.....Ma5......................=.....Ma~
......Mạ.....=.....Ma6......................=.....Ma.

Pour conclure, je m'étonne de la passion avec laquelle je me mets au vietnamien, sachant que je serai employé principalement en Malaisie dès novembre... Je préfèrerais me concentrer sur le mandarin, et je craignais que le vietnamien ne brouille ce que j'ai de mandarin...
Mais on dirait que les systèmes d'écriture distincts, ainsi que les sonorités différentes aident à garder les connaissances en ordre !

Alphabet Braille revu / A phonetically designed Braille

Le fameux alphabet pour aveugle m'a souvent étonné pour le caractère arbitraire de la transcription qu'il donne de l'alphabet latin.
En effet, une série des permutations de 6 points est simplement juxtaposé à l'ordre alphabétique traditionnel...

Mon premier réflexe a été de favoriser la ressemblance graphique, en faisant ressembler au mieux le code 6-points et la lettre correspondante. Le résultat n'est pas mal, (notamment pour les lettres P b q d C J I L) et offre une lectures intuitive quand on connait l'alphabet latin. Mais là question : la majorité des aveugles connaissent-ils cet alphabet pour voyant ? Un aveugle de naissance ne trouverait aucun intérêt à cette ressemblance ! Et même quelqu'un le connaissant serait sans doute tellement plus sensible à l'ouïe qu'il semble naturel de favoriser la correspondance phonétique plutôt que visuelle.

Voilà le résultat, avec des caractères similaires pour les sons similaires.
Il a fallu faire tenir nos 26 lettres dans grille phonétique, au prix de quelques approximations (en orange).

Enfin, voici la police d'écriture Phono-Braille. Il suffit de la copier dans le dossier C:\WINDOWS\Fonts pour pouvoir l'utiliser.

I have often been surprised how this 6-spot code for blinds gives little similarity between the character and the letter it represents. It is mostly based on the alphabetic order, which is arbitrary.

My first attempt to review it has been to try and maximize this visual correlation in a new Braille table.

However I realized that a phonetic similarity would be more relevant for blind users ! I achieved this table, through a distribution of alphabet letters into the phonetic table. (improper or approximative positions are shown in orange)

The True Type font of Phono-Braille is also available. It can be installed by copying it in the directory C:\WINDOWS\Fonts .

Here is a text sample with the first article of the declaration of Human rights:

All human beings are born free and equal in dignity and rights. They are endowed with reason and conscience and should act towards one another in a spirit of brotherhood.

Ci-dessus un exemple de texte avec le premier article de la déclaration des droits de l'Homme.

Discussion on the language creation forum


Billet connexe:
* Alphabet Phono-Braille maintenant référencé sur Omniglot